Le Brigadier

Bâton en hêtre et cuir pour frapper les trois coups au théâtre

Traditionnellement, au théâtre, les trois coups sont frappés avec un bâton appelé brigadier. En voici une interprétation de Damien Béal.

« Bien que cette tradition française ait tendance à disparaître aujourd’hui avec l’évolution de la mise en scène, elle pourrait avoir plusieurs explications. La plus ancienne la ferait remonter au Moyen Age. Les trois coups symbolisant la Sainte Trinité frappés à la fin des Mystères, auraient permis aux comédiens alors fort mal considérés par l’église, de se racheter… La suivante plus tardive daterait du XVIIe siècle et matérialiserait les trois saluts des comédiens en direction du côté cour, du côté jardin et du public, avant de jouter devant la Cour. Enfin, la dernière correspondrait peut-être à une pratique de la troupe de Molière annonçant l’arrivée du Roi, de la Reine et du Dauphin… Un brigadier de théâtre est généralement fabriqué en bois et velours rouge orné de clous dorée ». Camilli A.

Spécialement conçus pour l’événement, le Brigadier et son fourreau ont été dévoilés au  public lors du salon Révélations en mai 2019, sur le stand Cuir en Scène du Conseil National du Cuir.